Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mozaikrim

Mozaikrim

Menu
Chute de Blaise Compaoré : Quand les Hommes Intègres montrent la voie aux Africains

Chute de Blaise Compaoré : Quand les Hommes Intègres montrent la voie aux Africains

Plus d'un million de personnes dans les rues de Ouagadou. Crédit : AFP/D. Mayer
Plus d'un million de personnes dans les rues de Ouagadou. Crédit : AFP/D. Mayer

Le pays des Hommes Intègres s'éveille, en s'opposant à la tentative de "coup d'état constitutionnel" de son actuel président, Blaise Compaoré. En sortant de sa léthargie presque trentenaire, il indique une voie nouvelle à tout le continent, empli de présidents-dictateurs grabataires. C'est un des piliers de la Françafrique qui s'en irait.

Au moment où ces lignes sont écrites, une «partie importante» de l'armée (dont on attend le discours de son chef d'état-major à 14h TU) rejoint les manifestants à Ouagadougou, dont un de ses plus hauts et importants gradés, le général Kwamé Lougué, selon le média Burkinabé, Burkina24, sur leur compte twitter. Et on compte "une dizaine de morts dans les rues" affirme Zéphirin Diabré, un des leaders de l'opposition.

C'est plus d'un million de manifestants qui ont marché vers le Palais présidentiel où ils sont tenus en respect par la garde rapprochée de Blaise Compaoré, pour le moment introuvable. La télévision ne diffuse plus, la radio est tenue par les manifestants, les domiciles de plus ou moins proches du président ont été saccagés et/ou brûlés, l'assemblée nationale, (où devait être examiné le projet de loi gouvernemental visant à réviser l'article 37 de la Loi fondamentale pour faire passer de deux à trois le nombre maximum de quinquennats présidentiels) est en feu.

Après 27 ans de pouvoir, "le peuple dit merde à Compaoré et ses proches" selon un internaute burkinabé, étudiant en France, et qui échappe à la censure imposée sur le territoire du Burkina, où les réseaux ne fonctionnent que sporadiquement. "Il (Blaise Compaoré-ndlr) doit partir" opine Zéphirin Diabré.

La fin d'un règne et de la Françafrique?

C'est probablement la fin pour cet ami de la Françafrique, soutenu par la France encore récemment. Son frère a été arrêté à l'aéroport alors qu'il tentait de quitter le pays.

"La tension monte et une répression est à craindre. La France, qui a soutenu le pouvoir du « beau Blaise » 27 ans durant, doit condamner publiquement ce coup d’état constitutionnel et cesser toute coopération policière et militaire avec le régime" affirme pour sa part l'association SURVIE fondée par feu François Xavier-Verschave, qui a étudié et inventé le terme de Françafrique.

Selon le quotidien français Le Monde, les "réactions timorées" de la France, et de l'occident globalement sur le sujet tiennent au fait que "Compaoré dispose d'une solide image à l'étranger, notamment en France, malgré des trafics d'armes et de diamants avec les insurrections angolaise et sierra-léonaise épinglés par l'ONU".