Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mozaikrim

Mozaikrim

Menu
Technologies : Enfants et adultes initiés à la programmation informatique, et aux énergies solaire et éolienne

Technologies : Enfants et adultes initiés à la programmation informatique, et aux énergies solaire et éolienne

Les enfants de 6 à 9 ans découvrent les notions de codes et programmation de manière ludique à l'IFM. Crédit : Mozaikrim/MLK

Les enfants de 6 à 9 ans découvrent les notions de codes et programmation de manière ludique à l'IFM. Crédit : Mozaikrim/MLK

Du 20 au 22 octobre 2016, l'Institut français de Mauritanie et ses partenaires de Nouakchott, mais également de Dakar et de Casablanca, organisent des ateliers, des rencontres et des conférences autour du numérique. Ainsi que sur les techniques de production des énergies déjà actuelles et amenées à se développer en Afrique : le soleil et le vent.

 

A l'ère du tout-numérique, cette initiative de l'IFM, épaulée par ses partenaires répartis entre Nouakchott, Casablanca et Dakar, propose à des enfants de 5 à 10 ans, de découvrir le B.A.BA de la programmation et du codage. "Nous les initions à travers le logiciel SCRATCH, qui permet de découvrir la programmation de manière ludique, à travers une approche extrêmement simplifiée du code" explique Hamza Debbarh, un des animateurs de l'atelier proposé gratuitement par Makermind, et membre l'association informatique marocaine qui ambitionne d’initier les enfants à la programmation créative dès le plus jeune âge.

 

Sachant que 1% des enfants en Afrique quittent l’école avec des notions de base en informatique, Maker Mind veut contribuer à l’apprentissage du code à travers son école Cod Cod Codet. Dans un environnement professionnel et écolier de plus en plus digitalisé, évolution numérique oblige, l’apprentissage passe nécessairement par le numérique. «Savoir coder constitue aujourd’hui une compétence de base telle que l’écriture, la lecture ou encore les mathématiques. Dispensé dès le plus jeune âge, l’apprentissage du code aux enfants leur donne les clefs de compréhension de leur environnement digital et contribue à en faire des citoyens numériques avertis» précise Hamza.

Les enfants sont vite pris au jeu. Crédit : Mozaikrim/MLK

Les enfants sont vite pris au jeu. Crédit : Mozaikrim/MLK

Le soleil et le vent, nos énergies de demain

 

Cette rencontre intitulée "chemins numériques" met aussi l'accent sur les techniques de créations de matériels de production d'énergies solaire ou éolienne. A cet effet, l'association sénégalaise Keur Thiossane, a proposé deux ateliers techniques : l'un consacré à la conception de plaques solaires, pour "connaître les rudiments techniques, suffisamment pour se créer soi-même un panneau solaire de 12 volts, avec de simples cellules pour alimenter une batterie ou quelques ampoules" affirme Cyrille Quentin, électronicien et informaticien à Keur Thiossane.

 

Et l'autre à la construction de petites éoliennes rudimentaires, "suffisamment bien décortiquées durant l'atelier pour en saisir les principaux concepts techniques plus ou moins aisément reproductible" assure Mouhamadou Ngom, membre de Keur Thiossane. "Cet atelier invite des participants à réfléchir ensemble en une journée la conception d’un prototype d'éolienne à faire soi-même (DIY). Construit en matériaux de récupération ou avec tout autre système de petites technologies, le prototype pourra ensuite être testé. Le but de cet atelier est de montrer aux différents participants la possibilité de fabriquer de petites éoliennes, faites à base de moteurs "Pas à Pas" que l'on peut facilement récupérer dans les imprimantes, scanners etc." explique la chargée de communication à l'IFM, Marine Demailly.

 

Pratique, convivial, cet événement technique sur les technologies numériques et énergétiques, a permis à une vingtaine d'enfants et d'adultes de prendre encore plus conscience des potentialités économiques, de développement, de formations, liées à ces matières, dans un pays où le soleil et le vent abondent, et où les technologies liées au software numérique, est encore embryonnaire, en cours d'exploration et d'incubation, grâce à des structures comme Hadina Rimtic ou InnovRim.

De jeunes adultes apprennent les différents composants qui structurent un panneau solaire, avant d'en construire un. Crédit : Mozaikrim/MLK

De jeunes adultes apprennent les différents composants qui structurent un panneau solaire, avant d'en construire un. Crédit : Mozaikrim/MLK